Powered byTypeform

Bleues, jaunes, rouges ou vertes... 
Les prunes, il faut toutes les goûter !

 

Les prunes appartiennent à deux grandes espèces : Prunus Domestica dont sont issues les Reines-Claude, Mirabelle et Quetsche, et Prunus Salicinia ou prunier du Japon qui produit des fruits plus gros et très colorés comme la Grenadine. Il existe plus de 2 000 variétés de prunes dans le monde. De nouvelles variétés sont obtenues par croisement naturel, en fécondant une espèce avec le pollen d’une autre. Seules les meilleures variétés sont retenues pour être mises en culture. Chaque prune possède ses qualités particulières : goût, texture, volume, couleur. Voilà pourquoi la prune est singulièrement plurielle ! Sur les marchés français, on trouve en général une quinzaine de variétés de prunes que l’on classe par couleurs pour mieux les différencier. L'une est plus sucrée, l'autre plus acidulée, une autre encore plus fondante...

À vous de les goûter pour trouver vos prunes préférées.

 

Reine-Claude, Reine-CLaude de Bavay

TC Sun, Mirabelle

Quetsche, Angeleno

Ruby Crunch, Obilnaya 

Pourquoi la Reine-Claude s’appelle-t-elle ainsi ?

Parce qu’elle était un des fruits préférés de la reine Claude de France, épouse du roi François 1er.

Peut-on cuisiner les prunes ?

Oui, bien sûr, les prunes sont délicieuses en tartes, confitures, mais aussi en cuisine où elles apportent une note acidulée et fruitée. Les Mirabelles, les Reines-Claudes et les Quetsches sont les principales variétés utilisées, notamment pour accompagner des viandes.
Et avec leur peau fine et douce, pas besoin de peler les prunes pour les cuisiner !

Pourquoi certaines prunes sont-elles couvertes d’un voile blanc ?

Il s’agit de la pruine, une cire naturelle qui protège les fruits des agressions extérieures. La pruine signale les fruits qui ont bénéficié d’un très bon ensoleillement.

quand est la saison des prunes ?

La saison de la prune ne dure que quatre mois, de juillet à octobre, les différentes variétés s’échelonnant au long des saisons. Rafraîchissante, juteuse et surtout gourmande, la prune est le fruit parfait à déguster pour se désaltérer pendant les chaleurs de l'été. Alors, profitons-en !

D’où vient l’expression « pour des prunes » ?

Selon la légende, au XIIème siècle, des Croisés revinrent d’une expédition avec pour tout butin des pieds de pruniers dont ils avaient pu apprécier les fruits. On se moqua d’eux dans tout le royaume : Ils sont allés là-bas pour des prunes !

La Prune, c’est bon pour se faire plaisir, mais aussi pour :

La France produit en moyenne 65000 tonnes de prunes chaque année.

 

La France est le troisième producteur européen de prunes. L’Hexagone se divise en trois grands bassins de production :
- Le Sud-Ouest, qui est le principal producteur de prunes (environ 50 %) avec une gamme très large de choix, allant de la Reine-Claude aux variétés américano-japonaises ;
- L’Est, qui produit exclusivement la Mirabelle et la Quetsche et représente 20 % de la production française de prunes ;
- Le Sud-Est, qui représente pour sa part 15 % de la production de différentes variétés.

Les Producteurs

La majorité des producteurs de prunes sont regroupés au sein de l’AOPn (Association d’Organisations de Producteurs nationale) qui joue un rôle de préservation et d’innovation dans les vergers. Créée en janvier 2009, l’AOPn Prune regroupe 330 producteurs, 10 expéditeurs et 13 organisations de producteurs français au sein de la même structure.

Leurs objectifs :

- promouvoir la production de ce fruit et dynamiser sa consommation ;

- préserver la biodiversité des variétés historiques, améliorer la qualité des vergers ;

- développer l’innovation en cultivant de nouvelles variétés.

Les producteurs de l’Association représentent plus de 50 % de la production nationale de prunes.